Surrey (C.-B.) — Un sondage de Pollara Strategic Insights (en anglais) mené auprès de 811 résidents de Surrey, du 21 octobre au 4 novembre, a révélé que 84 % d’entre eux ont une impression favorable de la GRC, et 76 % sont d’avis que la transition devrait être interrompue jusqu’à ce qu’un compte rendu plus détaillé et le coût total puissent être pris en compte.

« Ce sondage et ses résultats concordent avec quatre sondages de Pollara Strategic Insights réalisés depuis janvier 2020. Il est particulièrement opportun et révélateur, car les résidents attendent toujours la publication reportée du budget de la Ville de Surrey, qui devrait inclure un compte rendu clair des coûts des services de police, déclare Brian Sauvé, président de la Fédération de la police nationale (FPN).

« Les retards constants et le manque de planification entourant la transition proposée signifient que les contribuables financent maintenant deux services de police, dont un compte des dizaines d’agents qui ne fournissent pas de services de police sur sa liste de paie de plusieurs millions de dollars. »

Le sondage de Pollara Strategic Insights, mené par téléphone et en ligne, incluait 254 participants qui se sont identifiés comme sud-asiatiques. Le sondage a révélé que l’appui à l’égard d’un référendum sur l’avenir des services de police demeure élevé à 61 %, et que l’opposition à 62 % au plan du maire (dont 47 % des répondants fortement opposés) est également constante malgré les tentatives de diverses parties liées à la ville de faire état des progrès réalisés au milieu des délais manqués à répétition et de l’escalade des coûts.

« En tant que résident de longue date de Surrey et ancien membre de la GRC de Surrey, j’entends tous les jours que les résidents de Surrey veulent une réduction des dépenses du conseil municipal, un compte rendu de l’escalade des coûts des services de police et une voix sur l’avenir des services de police dans leur ville, indique Trevor Dinwoodie, directeur de la FPN, région du Pacifique et ancien sergent de la GRC de Surrey. La GRC a été sous-financée pour financer le service de police de Surrey, et cela a des répercussions sur les membres, car ils demeurent pleinement engagés à servir et à protéger leur collectivité dans des circonstances politiquement créées de plus en plus difficiles. »

Le sondage a également révélé que les évaluations favorables pour le maire Doug McCallum sont à leur plus bas niveau en deux ans; elles sont passées de 53 % en janvier 2020 à seulement 30 % aujourd’hui.

À propos de la Fédération de la police nationale :

La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée à l’été 2019 pour représenter environ 20 000 membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service au Canada et à l’étranger. Il s’agit du plus important organisme canadien de relations de travail dans la police et le deuxième en importance en Amérique du Nord. La FPN constitue la première association nationale indépendante à représenter les membres de la GRC.

La FPN vise à améliorer la sécurité de la population canadienne en s’efforçant d’améliorer le matériel et la formation et d’obtenir des mesures de soutien additionnelles pour nos membres qui ont été victimes d’un sous-financement depuis bien trop longtemps. L’augmentation des ressources et du financement de la GRC contribuera à une plus grande sécurité et à une meilleure qualité de vie des collectivités grandes ou petites que la GRC sert, partout au Canada.

Pour en savoir plus : https://npf-fpn.com/ et KeepAlbertaRCMP.ca

Suivez-nous :

FPN : LinkedIn, Facebook, Twitter, et Instagram

SurreysSayOnPolicing :

Facebook

Site Web

Personne-ressource pour les médias :

Fabrice de Dongo
Gestionnaire, Relations avec les médias
[email protected]
(647) 274-7118