Ottawa, (Ontario) Voici une déclaration de Brian Sauvé, président de la Fédération de la police nationale (FPN), en réponse à une fusillade impliquant des membres de la GRC dans la Première Nation de Shamattawa le 2 juillet et à une enquête connexe en cours de l’Unité d’enquête indépendante (UEI) du Manitoba :

« Notre priorité ainsi que celles de nos membres est toujours de désamorcer la crise et d’en arriver à une résolution pacifique. Dans la plupart des cas, les policiers ont que quelques secondes pour évaluer la réponse la plus sûre et la plus efficace pour se protéger et protéger le public. Dans ce cas, un tireur actif déchargeait une arme à feu dans la communauté, ce qui est réitéré dans la déclaration de l’UEI : « L’homme a tiré des coups de feu et en revanche, les membres ont déchargé leurs armes à feu réglementaires. »

Nos pensées accompagnent la famille et les amis du suspect blessé, la communauté qui a connu un événement tragique et nos membres concernés. L’administrateur régional de la FPN, Bobby Baker, appuie les membres avec l’aide des représentants locaux de la FPN; il continuera de le faire jusqu’à la conclusion de l’enquête de l’UEI.

Nous accueillons favorablement et respectons l’enquête de l’UEI du Manitoba et nous attendons avec impatience ses conclusions exhaustives, opportunes et transparentes. Jusqu’à ce que leur rapport soit publié, nous n’avons rien d’autre à ajouter. »


La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée à l’été 2019 pour représenter environ 20 000 membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service au Canada et à l’étranger. Il s’agit du plus important organisme canadien de relations de travail dans la police et le deuxième en importance en Amérique du Nord. La FPN constitue la première association nationale indépendante à représenter les membres de la GRC.

La FPN vise à améliorer la sécurité de la population canadienne en s’efforçant d’améliorer le matériel et la formation et d’obtenir des mesures de soutien additionnelles pour nos membres qui ont été victimes d’un sous-financement depuis bien trop longtemps. L’augmentation des ressources et du financement de la GRC contribuera à une plus grande sécurité et à une meilleure qualité de vie des collectivités grandes ou petites que la GRC sert, partout au Canada.

Pour en savoir plus : https://npf-fpn.com/fr/

Suivez-nous sur LinkedInFacebookTwitter et Instagram.

Personne-ressource pour les médias :

Fabrice de Dongo
Gestionnaire des relations avec les médias

[email protected]
647‑274‑7118