Ottawa (Ontario) – Le président de la Fédération de la police nationale (FPN), Brian Sauvé, a fait la déclaration suivante à la suite de l’abandon des accusations portées contre deux membres de la GRC à Codiac, au Nouveau-Brunswick :

« Hier, on a informé le caporal Mathieu Potvin et l’agent Éric Pichette de la GRC de l’abandon, par Maître Claude Haché, procureur de la Couronne, des accusations d’entrave portées contre eux en décembre 2020. En effet, Maître Haché a déclaré avoir obtenu de nouveaux éléments de preuve montrant qu’il n’y avait plus de motifs raisonnables de condamnation.

L’agent Graham Bourque, troisième policier visé dans cette même affaire et toujours en attente d’une décision à ce sujet, comparaîtra devant le tribunal le 17 mai. Nous espérons que les mêmes accusations portées contre lui seront également abandonnées.

Ces trois membres ont été accusés et suspendus avec solde en décembre 2020. Après toute l’incertitude qui a marqué l’attente d’une décision judiciaire, nous sommes heureux que le caporal Potvin et l’agent Pichette pourront reprendre leurs fonctions.

Favorable à la surveillance judiciaire, la FPN est d’avis que les plaintes logées contre les membres de la GRC doivent faire l’objet d’une enquête approfondie, juste et transparente. »

À propos de la Fédération de la police nationale

La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée à l’été 2019 pour représenter environ

20 000 membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service au Canada et à l’étranger. Il s’agit du plus important organisme canadien de relations de travail dans la police et le deuxième en importance en Amérique du Nord. La FPN constitue la première association nationale indépendante à représenter les membres de la GRC.

La FPN vise à améliorer la sécurité de la population canadienne en négociant sa première convention collective pour les agents de la GRC ainsi qu’à accroître les ressources, à améliorer le matériel et la formation et à obtenir des mesures de soutien additionnelles pour nos membres, qui composent avec un sous-financement depuis bien trop longtemps. L’augmentation des ressources et du financement de la GRC contribuera à une plus grande sécurité et à une meilleure qualité de vie des collectivités grandes ou petites que la GRC sert, partout au Canada.

Pour en savoir plus : https://npf-fpn.com/fr/accueil/

Suivez-nous sur LinkedInFacebookTwitter et Instagram.

Media contact:
National Police Federation
Fabrice de Dongo
Manager, Media Relations
[email protected]
(647) 274-7118