Surrey (C.-B.) — Voici une déclaration de Brian Sauvé, président de la Fédération de la police nationale, au sujet de la mise en application par la GRC de la C.-B. de l’ordonnance provinciale récemment annoncée portant sur l’interdiction de voyager :

« Comme la sécurité de nos près de 7 000 membres ici en Colombie-Britannique nous tient à cœur, nous demeurons préoccupés par le manque de clarté qui persiste dans la proposition de la province d’imposer aux services de police la mise en application de l’interdiction de voyager en raison de la COVID-19.

Nous comprenons que la province tient à assurer la sécurité des collectivités à l’occasion de cette pandémie qui perdure. Toutefois, comme nous l’avons affirmé plus tôt cette semaine, bon nombre de nos membres s’opposent à cette proposition, car elle pourrait susciter une réaction défavorable du public, créerait une ambiguïté juridique et les exposerait aux risques d’infection en raison du lent déroulement de la campagne provinciale de vaccination des policiers.

Si nous nous réjouissons de l’engagement du ministre Farnworth à financer la formation, les ressources et l’équipement supplémentaires nécessaires, plus fondamentalement, nous souhaitons avoir voix au chapitre et participer activement à l’élaboration de ce décret.

À titre de représentant syndical des membres de la GRC de l’ensemble de la province, nous demandons à être invités à participer et nous y attendons. »

À propos de la Fédération de la police nationale

La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée à l’été 2019 pour représenter environ

20 000 membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service au Canada et à l’étranger. Il s’agit du plus important organisme canadien de relations de travail dans la police et le deuxième en importance en Amérique du Nord. La FPN constitue la première association nationale indépendante à représenter les membres de la GRC.

La FPN vise à améliorer la sécurité de la population canadienne en négociant sa première convention collective pour les agents de la GRC ainsi qu’à accroître les ressources, à améliorer le matériel et la formation et à obtenir des mesures de soutien additionnelles pour nos membres, qui composent avec un sous-financement depuis bien trop longtemps. L’augmentation des ressources et du financement de la GRC contribuera à une plus grande sécurité et à une meilleure qualité de vie des collectivités grandes ou petites que la GRC sert, partout au Canada.

Pour en savoir plus : https://npf-fpn.com/fr/accueil/

Suivez-nous sur LinkedInFacebookTwitter et Instagram.