Ottawa (Ontario) – Brian Sauvé, président de la Fédération de la police nationale, commémore ceux qui ont perdu la vie et ceux qui ont œuvré pour protéger celles des autres lors de la tragédie de Portapique en avril dernier.

« À la veille du premier anniversaire de la plus sanglante fusillade de l’histoire du pays, la Fédération de la police nationale rend hommage à la vie et à la mémoire des 22 victimes dont la perte tragique et l’absence nous marqueront à jamais. Nous profitons également de l’occasion pour nous souvenir de la regrettée gendarme Heidi Stevenson et de l’agent Chad Morrison, grièvement blessé, et pour souligner le courage des membres de la GRC qui ont mis leur vie en péril pour stopper la vague de terreur qui a submergé les résidents de la Nouvelle-Écosse en avril dernier.

Les événements traumatiques survenus entre le soir du 18 avril et le matin du 19 avril 2020 demeureront douloureusement imprimés dans la mémoire des Néo-Écossais et de tous les Canadiens. Alors que près d’un an s’est écoulé depuis cette horrible tragédie, les Canadiens partout au pays offriront leurs condoléances aux proches des victimes innocentes et se remémoreront leurs vies perdues.

Nous avons conscience que certaines personnes opportunistes pourraient profiter de cette commémoration solennelle pour faire valoir leur propre cause. Cette violence inimaginable a frappé sans préavis : nous comprenons que les familles, les amis et les proches ont profondément besoin d’obtenir des réponses à leurs questions. Nous aussi, nous le souhaitons. Toutefois, certains tiers pourraient s’approprier la tribune pour émettre des spéculations et des conjectures personnelles et brosser un tableau non seulement incomplet et inexact de ces événements terrifiants, mais aussi dénué de tout apport positif ou constructif.

Ainsi, la Fédération de la police nationale prie l’ensemble des Canadiens de faire confiance au travail de la Commission des pertes massives en Nouvelle-Écosse, sans tenter de l’influencer ni de s’y ingérer. Si elle se déroule sans ambages, la Commission permettra de faire la lumière sur la tragédie et, surtout, de dégager les facteurs qui ont mené à celle-ci. Ce processus est essentiel pour qu’ensemble nous puissions répondre adéquatement à ces enjeux et commencer à passer de la souffrance à la guérison.

La FPN a déposé une demande à la Commission pour obtenir des droits de participation afin de représenter et de défendre les membres de la GRC directement concernés par la tragique fusillade de masse survenue à Portapique. Nous avons notamment l’intention de présenter des observations préliminaires et finales, de

fournir des éléments de preuve, d’accéder aux documents pertinents obtenus par la Commission et de siéger à la table du Conseil.

La FPN est particulièrement bien placée pour soutenir ses membres. Nous nous réjouissons à l’idée d’obtenir des droits de participation et ainsi d’aider la Commission à remplir son mandat et à mener une enquête publique exhaustive. »

À propos de la Fédération de la police nationale

La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée à l’été 2019 pour représenter environ

20 000 membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service au Canada et à l’étranger. Il s’agit du plus important organisme canadien de relations de travail dans la police et le deuxième en importance en Amérique du Nord. La FPN constitue la première association nationale indépendante à représenter les membres de la GRC.

La FPN vise à améliorer la sécurité de la population canadienne en négociant sa première convention collective pour les agents de la GRC ainsi qu’à accroître les ressources, à améliorer le matériel et la formation et à obtenir des mesures de soutien additionnelles pour nos membres, qui composent avec un sous-financement depuis bien trop longtemps. L’augmentation des ressources et du financement de la GRC contribuera à une plus grande sécurité et à une meilleure qualité de vie des collectivités grandes ou petites que la GRC sert, partout au Canada.

Pour en savoir plus : https://npf-fpn.com/fr/accueil/

Suivez-nous sur LinkedInFacebookTwitter et Instagram.

Media contact:
National Police Federation
Fabrice de Dongo
Manager, Media Relations
fdedongo@npf-fpn.com
(647) 274-7118