Surrey, Colombie-Britannique – Voici une déclaration de Brian Sauvé, président de la Fédération de la police nationale (FPN), à la suite d’une série de dangereuses fusillades publiques liées à des gangs criminels dans la vallée du bas Fraser :

« Encore une fois, une fusillade liée à des gangs criminels dans un endroit assidûment fréquenté par le public a mis en danger la vie de policiers et de civils innocents. Par conséquent, la FPN demande au gouvernement de la Colombie-Britannique de prendre les mesures suivantes :

  • Injecter des ressources additionnelles dans les services de police pour financer les enquêtes et les activités antigang dans la vallée du bas Fraser. Partout dans cette région, les services de police, à commencer par la GRC, manquent de ressources depuis beaucoup trop longtemps, ce qui contribue à l’escalade de la
  • Ordonner au service de police de Surrey de cesser de proposer aux policiers actifs dans la vallée du bas Fraser, y compris ceux de l’équipe intégrée d’enquête sur les homicides, de se joindre à un éventuel service de police qui est pour l’instant inactif. Ce n’est pas le moment de retirer les trop rares ressources du service actif dans la vallée du bas

Il faut agir immédiatement pour protéger les innocents, y compris les policiers, pendant cette crise. Il est plus important que jamais de veiller à ce que les services de police disposent de ressources et d’un financement adéquats pour protéger le public contre les gangs criminels et la violence qu’ils continuent de perpétrer. »

À propos de la Fédération de la police nationale

La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée à l’été 2019 pour représenter environ 20 000 membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service au Canada et à l’étranger. Il s’agit du plus important organisme canadien de relations de travail dans la police et le deuxième en importance en

Amérique du Nord. La FPN constitue la première association nationale indépendante à représenter les membres de la GRC.

La FPN vise à améliorer la sécurité de la population canadienne en négociant sa première convention collective pour les agents de la GRC ainsi qu’à accroître les ressources, à améliorer le matériel et la formation et à obtenir des mesures de soutien additionnelles pour nos membres, qui composent avec un sous-financement depuis bien trop longtemps. L’augmentation des ressources et du financement de la GRC contribuera à une plus grande sécurité et à une meilleure qualité de vie des collectivités grandes ou petites que la GRC sert, partout au Canada.

Pour en savoir plus : https://npf-fpn.com/fr/accueil/

Suivez-nous sur LinkedInFacebookTwitter et Instagram.

Personne-ressource pour les médias :
Fabrice de Dongo
Gestionnaire, Relations avec les médias
[email protected]
647-274-7118