Reconnu coupable de la mort en service de Sarah Beckett, gendarme de la GRC, un homme se voit de nouveau octroyer une libération conditionnelle

Ottawa (Ontario) – Voici une déclaration de Brian Sauvé, président de la Fédération de la police nationale (FPN), en réponse à la nouvelle de la libération d’un homme reconnu coupable de conduite en état d’ébriété et de conduite dangereuse ayant causé la mort de Sarah Beckett, gendarme de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en Colombie-Britannique en 2016 :

« Nous sommes consternés par la libération de l’homme reconnu coupable de conduite en état d’ébriété et de conduite dangereuse ayant causé le décès de la gendarme Sarah Beckett près de Victoria, en Colombie-Britannique, en avril 2016.

« Les policiers et le public doivent être mieux protégés contre l’utilisation de véhicules comme armes. Il arrive de plus en plus souvent que des véhicules de police soient percutés volontairement dans le but de blesser gravement ou de tuer des agents. Cette tendance a donné lieu à des causes notoires au Canada, où des agents ont perdu la vie, comme Sarah Beckett, gendarme de la GRC en Colombie-Britannique, et Shelby Patton, en Saskatchewan, comme Andrew Harnett, sergent du Service de police de Calgary, et Ryan Russell, sergent du Service de police de Toronto.

« Nous croyons que ce problème devrait être réglé au moyen de mesures législatives plus sévères.

« Face à ce terrible rappel, nous sommes de tout cœur avec les familles, les collègues et les amis de ces agents tués tragiquement dans l’exercice de leurs fonctions. »


À propos de la Fédération de la police nationale :

La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée à l’été 2019 pour représenter environ 20 000 membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service au Canada et à l’étranger. Il s’agit du plus important organisme canadien de relations de travail dans la police et le deuxième en importance en Amérique du Nord. La FPN constitue la première association nationale indépendante à représenter les membres de la GRC.

La FPN vise à améliorer la sécurité de la population canadienne en s’efforçant d’améliorer le matériel et la formation et d’obtenir des mesures de soutien additionnelles pour nos membres qui ont été victimes d’un sous-financement depuis bien trop longtemps. L’augmentation des ressources et du financement de la GRC contribuera à une plus grande sécurité et à une meilleure qualité de vie des collectivités grandes ou petites que la GRC sert, partout au Canada.

Pour en savoir plus : https://npf-fpn.com/fr/

Suivez-nous sur LinkedIn, Facebook, Twitter et Instagram.

Personne-ressource pour les médias :

Fabrice de Dongo
Gestionnaire des relations avec les médias

[email protected]
647‑274‑7118