Aller au contenu

8 juin, 2020 – Le racisme et l’importance du respect pour tous les Canadiens et Canadiennes, y compris les membres de la GRC

Ottawa, ON - La Fédération de la police nationale et ses membres reconnaissent et dénoncent le racisme, la discrimination et les préjugés au Canada et dans le monde entier. Nous pensons que les conversations, les protestations et l'éducation récentes et en cours sont une expression importante de notre désir et de notre engagement communs en faveur du changement.

En 2019, la Fédération de la police nationale a été accréditée en tant qu'agent de négociation unique pour les membres de la GRC en première ligne afin de garantir qu'ils ont une voix extérieure pour parler en leur nom.

Nos quelque 20 000 membres savent que le cheminement de carrière qu'ils ont choisi en première ligne comporte de nombreux niveaux de surveillance et de réglementation professionnelles internes et externes, ici au Canada. En fait, le maintien de l'ordre au Canada est l'une des professions les plus réglementées. La FPN appuie et embrasse cette surveillance et croit que toutes les plaintes contre les membres de la GRC doivent faire l'objet d'une enquête approfondie, équitable, transparente et résolues en temps opportun et de manière efficace.

Cette surveillance étendue et approfondie permet de rassembler et de prendre en compte tous les faits lors de la détermination des conclusions

Lorsque des élus font publiquement des commentaires anti-police négatifs ou présupposent une opinion avant que tous les faits ne soient connus grâce à une enquête, cela est non seulement injuste mais contribue à une couverture médiatique sensationnalisée et à une partialité qui pourrait avoir un impact négatif sur la sécurité publique et mettre en danger les membres et les résidents. Cela déstabilise la confiance de la communauté dans l'excellent travail que nos membres accomplissent quotidiennement dans leurs communautés.

Nous appuyons et protégeons le droit de chaque Canadien et Canadienne à être traité de façon juste et équitable, ainsi qu'un accès soutenu à tous les services et systèmes de soutien nécessaires. Cela comprend les services fondamentaux comme le soutien en santé mentale et en toxicomanie, les services à la famille et à l'enfance, entre autres services de soutien essentiels - y compris la police communautaire, l'éducation et la prévention.

Nous demandons le respect et l'équité pour tous les Canadiens et Canadiennes en cette période délicate, y compris pour nos membres qui mettent leur vie en première ligne pour protéger ceux qu'ils servent et rendre nos communautés plus sûres et plus fortes.

À propos de la Fédération de police nationale :

La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée pour représenter environ 20 000 membres de la GRC en service au Canada et à l'étranger au cours de l'été 2019. La FPN est la plus grande organisation de relations de travail policière au Canada, la deuxième en importance en Amérique du Nord. Le FPN se concentrera sur l'amélioration de la sécurité publique au Canada en négociant la toute première convention collective pour les agents de la GRC, et sur l'augmentation des ressources, de l'équipement, de la formation et du soutien pour nos membres qui sont sous-financés depuis trop longtemps. L'amélioration des ressources et du soutien de la GRC renforcera la sécurité et la qualité de vie dans les communautés que nous servons, grandes et petites, partout au Canada.

Pour plus d'informations : https://npf-fpn.com/.

Media contact:
Brian Sauvé
President
National Police Federation
media@npf-fpn.com
T:  604-861-2684

Faire défiler vers le haut