La FPN demande à la commandante de la Colombie-Britannique de soutenir la sécurité des membres dans les situations impliquant des feux de forêt et d’arrêter le temps supplémentaire volontaire excessif

Comme nos membres continuent à être déployés dans différentes parties de la Colombie-Britannique pour aider à l’effort pour combattre les feux de forêt, la FPN a écrit à la commandante de la Colombie-Britannique, Brenda Butterworth-Carr, pour exprimer notre inquiétude et demander son soutien à la fourniture d’équipements de sécurité, de repos et de ressources adéquates pour les personnes déployées. Vous pouvez lire cette lettre ici.

En plus des préoccupations relatives à la santé et à la sécurité abordées dans cette lettre, nous avons exprimé nos préoccupations au sujet des demandes continuelles pour les membres de fournir des heures supplémentaires volontaires pour différents événements communautaires dans toute la province.

La FPN a déposé une requête auprès de la CRTESPF pour combiner les demandes du Québec et de la FPN

Il y a une section dans le projet de loi C-7 qui est maintenant une loi qui exige que l’agent négociateur des membres de la GRC soit une seule unité nationale. À cette fin, la FPN a déposé une requête (view motion here) auprès de la CRTESPF pour combiner les demandes de la FPN et de l’AMPMQ pour un examen rapide par la CRTESPF pour décider si l’un ou l’autre groupe ou les deux répondent à la définition d’une « unité de négociation appropriée » selon le projet de loi C-7.

Cette requête, si elle est acceptée, autorisera des soumissions écrites de chaque groupe pour supporter la CRTESPF de prendre une décision plus tôt si l’une ou les deux demandes devraient continuées. Nous attendons la réponse de la CRTESPF.

Laisser un commentaire