Aller au contenu

6 août, 2020 – Manque de transparence, coûts réels et calendrier Questions clés pour la première réunion du nouveau Conseil de police de Surrey

Pour diffusion immédiate : 6 août 2020

Voici une déclaration de Brian Sauvé, président de la Fédération nationale de la police :

Après des mois d'incertitude perpétuée par les tactiques d'évasion du maire McCallum, nous attendons du nouveau Conseil de police du Surrey qu'il fournisse des informations sur les coûts financiers et sociaux réels et cachés de ce plan coûteux et secret. En tant qu'organisme public responsable envers les résidents de Surrey des opérations de maintien de l'ordre, ces questions sont cruciales pour les résidents de Surrey et pour nos 850 membres servant dans cette communauté.

Nous continuons d'être déçus par le manque retentissant de transparence sur cette transition, notamment la publication de l'ordre du jour et des détails seulement trois jours avant cette importante réunion publique.

La ville de Surrey, comme la plupart des municipalités du pays, fait face à des difficultés financières en raison de la COVID-19. Cette situation est exacerbée par cette transition inutile et malvenue qui entraîne des coupes dans les services publics et les infrastructures. Le Conseil, qui est un organisme ayant une obligation fiduciaire légale envers les résidents de Surrey, doit tenir compte de l'impact de ces défis et coupes budgétaires sur les citoyens vulnérables et la communauté en général, ainsi que des répercussions sur la sécurité publique et les services de police.

Comme l'ont confirmé le premier ministre John Horgan, le solliciteur général Mike Farnworth et des experts de la police, cette transition est loin d'être conclue : non seulement d'un point de vue juridique, mais aussi sur le plan des finances et du recrutement.

La date de transition proposée pour avril 2021 est inatteignable, et un changement de cette ampleur ne peut et ne doit pas être précipité. Des questions critiques et des obstacles non résolus subsistent.
Nos membres continuent d'être dévoués au maintien de l'ordre à Surrey, à court et à long terme, mais ils continueront de faire partie de la GRC si cette transition se produit.

À propos de la Fédération de police nationale :
La Fédération de la police nationale (FPN) a été accréditée au cours de l'été 2019 pour représenter environ 20 000 membres de la GRC en service au Canada et à l'étranger. La FPN est la plus grande organisation de relations de travail de policiers et policières au Canada, la deuxième plus grande en
Page 2 de 2

Amérique du Nord et la première association nationale indépendante à représenter les membres de la GRC. La FPN se concentrera sur l'amélioration de la sécurité publique au Canada en négociant la toute première convention collective pour les membres de la GRC, et sur l'augmentation des ressources, de l'équipement, de la formation et du soutien pour nos membres qui sont sous-financés depuis trop longtemps. L'amélioration des ressources et du soutien de la GRC renforcera la sécurité et la qualité de vie dans les communautés que nous servons, grandes et petites, partout au Canada.

Pour plus d'informations : https://npf-fpn.com/.

Personne-ressource pour les médias :
Brian Sauvé
Président
Fédération de la police nationale
media@npf-fpn.com
T : 604-861-2684

Faire défiler vers le haut